rubon12 99180 adhesions v2

Recherche libre

[ Source : Tendance Ouest ]


Post de Facebook
Thierry Marie Très bonne idée, de vouloir réunir tout le monde, au risque de faire le buz, nous FFMC appelons depuis plusieurs année à renforcer le mouvement Adhérents ou Pas!! nous avons les structures,l'expérience. Alors si vous voulez bougez regarder l'adresse de votre FFMC départementale, allez aux AG, entrez dans les équipes et si ils ne sont pas bon prenez les places faites vous élire et battez vous plutôt que de vouloir réinventer l'eau Chaude.. car pendant ce temps tout passe et nous, antennes nous galérons pour réunir du monde dans les Manifs et autres https://www.tendanceouest.com/actualite-258455-routes...
 
Cordialement Thierry Marie
Coordinateur FFMC 50

 

258455

La fédération française des motards en colère préconise un bon entretien du réseau routier pour limiter les accidents. © illustration

 

Édouard Philippe, le Premier ministre, doit annoncer, mardi 9 janvier 2018, l'abaissement de la limitation de vitesse de 90 à 80 km/h sur le réseau secondaire. Une mesure impopulaire contestée notamment par les motards.

L'annonce doit tomber à l'issue d'un Conseil interministériel sur la sécurité routière, mardi 9 janvier 2018. La limitation de vitesse sur les réseaux secondaires passera de 90 à 80 km/h pour tenter d'endiguer la hausse de la mortalité sur les routes depuis 2013.

 

Les motards se mobilisent

 

"On redoute une envolée substantielle des PV pour excès de vitesse", réagit Gwen-Aël Lamoureux, coordinateur de la fédération française des motards en colère de Seine-Maritime. Il conteste par ailleurs l'argument selon lequel la baisse de la vitesse limiterait le nombre d'accidents mortels.

 

Selon lui, l'accent doit être mis sur la lutte contre les distracteurs (GPS, téléphones…) ou encore l'alcool et les stupéfiants.

 

Gwen-Aël Lamoureux était l'invité de la rédaction de Tendance Ouest mardi 9 janvier 2018 :