- Le Labo
   La stratégie du net
(Portail en cours de réoganisation)

facebook1234Forum sur le groupe FFMC50

twitter1234Fil d'actualité sur @ffmc50

 

A chaud :

Pourquoi la FFMC 50 n’appelle pas à manifester le 17 novembre 2018
Visiblement, depuis la diffusion de l'article sur les réseaux sociaux, il y a beaucoup plus de contestation que de lecture de l'article ... .
Pour le anti-ffmc, voici quelques articles intéressants :
https://goo.gl/wxyGg9
https://goo.gl/Z1N33A
https://goo.gl/rYdAKP

Rappel des actions à venir :

  • Le vendredi 14 aout 2019 : repas à "la maison rouge"
  • Le lundi 7 janvier 2019 : prochaine réunion bi-mensuelle (ouvert à tous)
  • Le vendredi 18 janvier 2019: Assemblée Générale FFMC 50 à 20h30, salle des Fêtes de Cherbourg (centre ville)

 

 

Pourquoi la FFMC 50 n’appelle pas à manifester le 17 novembre 2018
Travail d'équipe en cours
Plusieurs membres de la FFMC50 travaillent pour la réussite des premiers ERJ ( Eduction Routière de la Jeunesse) dans la région. Des informations viendront prochainement , on les posera dans la rubriques dédiée
Article important dans le dernier Moto Magazine : La démarche de la FFMC pour faire porter un projet de loi concernant la destination de l’argent récolté via les radars, avec un slogan : «Rendez-nous notre argent !»
(c’est long à lire!!!) Précisions, explications, pourquoi PPC ne participera pas à la journée du 17 novembre 2018.
[ Source : Jean-Marc BELOTTI, Coordinateur FFMC Paris et Petite Couronne, depuis Facebook de FFMC PPC ]
Tout ce qui touche la mobilité, nous concerne.
Nous sommes sur le terrain depuis plus de 35 ans et nous y serons encore et encore ....
Awacs FFMC
Page Facebook regroupant les actions de chaque antenne FFMC

Manif 80kmh D3C6129 reduce
[ Source : Presse de la Manche - édition papier du 26 janvier 2018 ]

 

LA FÉDÉRATION des motards en colère appelle ce samedi l’ensemble des usagers de la route à manifester leur opposition à la décision anoncée parle Premier ministre de réduire la vitesse maximale de 90 à 80 km/h sur le réseau secondaire national à partir de juillet 2018.

 

Cette démarche, initiée par l’antenne manchoise de la FFMC, ne concerne pas que les motards mais l’ensemble des utilisateurs de la route. « Nous sommes particulièrement concernés par cette mesure dans un département comme la Manche où la quasi-totalité du réseau routier est constitué de nationales et départementales » dénoncent les motards.

 

Pour la FFMC50, toute l’argumentation du gouvernement repose sur une fameuse « loi mathématique » qui prouverait qu‘une réduction de la vitesse d‘1 km/h réduirait le nombre de morts de 4 %. « Cette étude, menée il y a plus de 40 ans en Suède, est basée sur la seule énergie cinétique et ne prend pas en compte l'ensemble des autres facteurs qui jouent sur l‘accidentologie. et qui ont beaucoup évolué avec le temps, comme l‘amélioration des infrastructures, celle des véhicules, le déploiement de moyens de contrôles modernes. »


Etats généraux

 

La FFMC s’interroge égalememt sur la politique de certains pays cités en exemple.
« Pourquoi le Danemark a-t-il fait repasser la vitesse sur ces routes de 80 2190 anh ? Parce que les bouchons constitués par des véhicules roulant trop lentement se sont avérés plus dangereux. »

 

Selon la FFMC. chaque conducteur responsable est capable d'ajuster sa vitesse à l'intérieur des vitesses limites autorisées en fonction des conditions réelles de circulation et de dangerosité de la route. « De nombreuses portions des routes secondaires de la Manche ne permettent pas de rouler à 90 mm. Nous le savons et en tenons compte sans avoir besoin d’avoir un panneau nous commandant de réduire la vitesse, mais de nombreuses autres parties du réseau permettent de rouler à 90 km/h sans mettre en danger sa sécurité et celle des autres.»


La FFMC réclame une nouvelle fois des états généraux de la simulation routière qui examineront cette question de la sécurité.


Rendez-vous demain


La FFMC 50 donne rendez-vous le samedi 27 janvier à 9 heures sur le parking de l'arsenal de Cherbourg aux mo tards et autres usagers qui souhaitent s’associer au mouvement. Un convoi sera formé qui se dépiaœrajusqu'à la préfecture de Saint-Lô. Un sit-in sera organisé à 9 h 45 devant la gare de Cherbourg. Puis le cortège constitué fera étape à Montebourg (10 h 40 place Albert-Pèlerin) et Carentan (Leclerc de Saint-Hilaire-Petitville à 11 h 30).


 

80kmh manif du 27 jamvier presse de la manche Annonce Presse N3 V03