rubon12 99180 adhesions v2

Recherche libre

Bulletin 2018

Ré-adhérer, pourquoi ?

Adhérer, selon la définition du Larousse, c’est « Partager une idée, une opinion, les faires siennes : Adhérer à un idéal. »

 

Adhérer à un idéal, chacun de nous en a sa propre interprétation. La force d’un groupe, la force de la FFMC est riche de la somme des idéaux de ses adhérents. Car si la FFMC représente un idéal, il est fait des idéaux de l’ensemble de ses adhérents.

 

Une bonne question est sans doute : « comment faire pour parvenir à cet idéal ? ». Dans un paysage social de plus en plus individualiste, aboutir à un idéal peut paraître utopique. Beaucoup peuvent se dire qu’ « on n’y arrivera jamais », se décourageant avant même d’avoir essayé. Ceux qui renoncent ainsi seront aussi les premiers à dire que « c’est de la faute de l’autre » si cet idéal n’a pas été atteint, même partiellement. Souvent, on peut avoir l’impression de se battre seul contre l’inéluctable. Pourtant, la solution existe : il faut se grouper pour être plus forts !

Certes, pour cela, il faut savoir accepter que les personnes qui composent le groupe soient parfois d’un avis différent. Accepter que les orientations définies par l’ensemble du groupe ne soient pas à 100% celles qu’on aurait préféré. Accepter des règles de fonctionnement, même si elles découlent de la démocratie et de l’avis majoritaire. Accepter que certains engagements n’aient pas été tenus, faute de temps, de volonté, de nature humaine sans doute ?

 

Mais quand on gagne un combat, ensemble, que c’est jouissif ! Qu’il est bon de faire entendre raison à l’ « autre » ! On peut alors être légitimement fier d’avoir œuvré, même à toute petite échelle, à la victoire, ce pas franchi vers l’accomplissement de l’idéal commun. Et on sort de ce combat gagné plus fort encore pour aborder le combat suivant, la marche suivante vers l’idéal.


 Adhérer, c’est faire vivre un idéal, c’est faire sa part pour que le groupe permette à tous de s’approcher de cet idéal.

 

Adhérer, c’est la raison d’être de la Fédération Française des Motards en Colère. C’est notre ADN à tous !

 

Adhérer, c’est continuer le combat pour que vive notre idéal : ensemble, plus forts ! Nous espérons que vous, nos fidèles adhérents, renouvellerez votre adhésion pour 2018, et que vous, nos sociétaires membres de droit, compterez parmi nos adhérents au plus vite ! Nous avons besoin de vous !


Financement : pourquoi la FFMC a besoin de toi ?

 

La FFMC a fait le choix politique fort et signifiant de refuser toute subvention de fonctionnement, et ce afin d’assurer son indépendance de toute influence, qu’elle soit publique (subventions) ou privée (mécénat, publicité). Le financement de la FFMC vient exclusivement des adhésions des personnes physiques et des personnes morales (structures, associations adhérentes). La FFMC est une grosse fédération par le nombre de ses adhérents, par le nombre des structures qui composent le Mouvement FFMC. Mais elle reste modeste par la taille de sa structure salariée, composée de 4 personnes seulement. L’essentiel des actions du Mouvement FFMC est réalisé par des bénévoles !


Financement : à quoi sert ton adhésion ?

 

Un tiers de ton adhésion alimente l’antenne à laquelle tu as adhéré. Ce qui permet à l’antenne, entre autres, de payer son assurance, ses affiches, ses tracts, ses frais de fonctionnement… .

 

Les deux tiers restant vont au fonctionnement de la Fédération : environ la moitié permet de payer les charges de personnel, le reste sert à l'organisation de la gestion nationale : organisation des réunions du Bureau National, réunions régionales ou nationales (Assises).

 

Enfin, 1€ sert à payer notre cotisation à la FEMA, la FFMC Européenne.


Qui fait quoi à la FFMC ?

 

Le Bureau national est composé de 9 personnes, bénévoles, élues par tiers lors des Assises.


Il est garant des grandes orientations politiques de la FFMC, qui sont définies et votées lors des Assises nationales. Il coordonne la FFMC au plan national et est responsable de sa gestion au quotidien.

 

Le Bureau National est assisté par des mandataires, bénévoles mandatés sur certains dossiers spécifiques (ex: les relations avec la FEMA). De quoi occuper sainement leurs longues soirées d’hiver, mais aussi de printemps, d’été et d’automne !

 

Les salariés du Secrétariat national, au nombre de quatre, réalisent la partie opérationnelle du travail en étroite coordination avec le Bureau national : Valérie Louyot  coordinatrice du Secrétariat National, Marc Bertrand  chargé de mission sécurité routière, Vanessa Lebrun, en charge de la comptabilité et des adhésions, et Didier Renoux , chargé de la communication et de la logistique, gèrent la Fédération au quotidien.


Motomag :

L’abonnement est à tarif préférentiel pour les adhérents FFMC :

- Les 10 numéros papier plus la version numérique en pdf sont à 38€ au lieu de 40 €

- Les 10 numéros plus les 4 Hors-série plus version numérique sont à 58€ au lieu de 60 €.

Abonnez-vous en ligne sur la boutique Motomag


La FFMC a lancé sur le site national une pétition contre la mesure du 80 km/h sur les routes nationales.

http://ffmc.asso.fr/spip.php?article6746

Pour le meilleur aboutissement de cette pétition, merci de la relayer par tous vos canaux disponibles : site, Facebook, Twitter, réunions plénières, etc.

Nous comptons sur vos relais pour multiplier les signatures !

 

Bien à vous .

La FFMC50