facebook1234Forum sur le groupe FFMC50

twitter1234Fil d'actualité sur @ffmc50

 

Rappel des dates :

    • Le samedi 8 juin midi - Réunion publique au Relais Saint-lô "Au Pourquoi pas
    • Le Dimanche 23 juin 2019 - Balade pour rejoindre l'exposition des "Vieux Pistons" à Saint-Pierre Eglise (organisation en cours)
    • Le Lundi 24 juin 2019 à 19h30 - Réunion bi-mensuelle
    • Le Vendredi 28 juin 2019 soir,  Repas pour les adhérents Maison Rouge à Fermanville
    • Le Samedi 13 juillet 2019 midi, Barbecue "Au Bounty" (Tourlaville) (organisation en cours, peut-être balade le matin, @ voir)
    • Le dimanche 21 juillet 2019, organisation en cours d'une "balade par le Relai-Saint-lô"
      Le Samedi 21 septembre 2019 - 4ème journée Prévention Routière à Northeim

 

Rappel des actions menées par le bureau (mode sous-marin):

  • Le Samedi 15 juin 2019 - Baptêmes en side-car et motos pour les enfants des "Mouettes" : (Merci à Thor pour son implication)
  • Réunion d'organisation avec tous les acteurs pour Northeim, le Lundi 17 juin 2019
Awacs FFMC
Page Facebook regroupant les actions de chaque antenne FFMC
Liberté de manifester : la FFMC ne lâche rien !
Répression des manifestations, la FFMC s’oppose à un retour de l’État d’urgence
[France 2 - Envoyé spécial] 80 km/h, la sortie de route ?
En septembre, la mise en place de radars nouvelle génération, capables de flasher 126 véhicules en même temps en Haute-Loire, a déclenché une polémique....
[ à «La maison rouge» ] Repas le 28 juin 2019 pour les adhérentes et les adhérents FFMC50
Prochaine réunion bi-mensuelle (ouvert à tous)
Lundi 24 Juin à 19h30 - Salle de la Fraternelle Rue Gambetta, Cherbourg
Travail d'équipe en cours
Plusieurs membres de la FFMC50 travaillent pour la réussite des premiers ERJ ( Eduction Routière de la Jeunesse) dans la région. Des informations viendront prochainement , on les posera dans la rubriques dédiée

[ Source : Manche Libre ]

radars saintlo
Pour réduire le nombre d'accidents sur les routes départementales, le gouvernement passe la vitesse maximale à 80 km/h. Mais tous les axes ne seront pas concernés. Les départements y travaillent.

"Il n'y a pas que la vitesse qui est responsable des accidents." Daniel Quéro, président de l'association 40 millions d'automobilistes, s'oppose à la limitation de vitesse à 80 km/h sur les routes départementales.Son association s'est engagée auprès des associations de motards pour dénoncer cette nouvelle mesure du ministère de l'Intérieur."Lorsqu'ils ont testé ça en France, ils ont refait des routes bien lisses. Résultat : il y a eu encore plus d'accidents. Mais ça, ils ne le disent pas", s'insurge Thierry MARIE, coordinateur de la Fédération des motards en colère de la Manche.

"Nos véhicules ne sont pas adaptés"

Toutes les routes ne seront pas concernées par cette nouvelle limitation de vitesse. Les départements soumettent leurs propositions à l'Etat. Dans la Manche, on ignore encore quels axes sont retenus.Le directeur de cabinet du préfet de la Manche, Gilbert Manciet, assure que l'étude est encore en cours. "Une grande partie des axes est concernée", explique-t-il tout en précisant que sur les 7 500 kilomètres de routes départementales visés par l'arrêté national, 2 000 à 2 500 kilomètres pourraient rester à 90 km/h.Quant aux sociétés de transport, elles voient elles aussi cette évolution d'un mauvais œil. "Nos véhicules ne sont pas adaptés à rouler à cette vitesse, et on ne pourra pas les changer tout de suite", se désole Denis Fréret, qui co-dirige Transports Yves Fréret et Fils. Ses camions roulent de façon optimale à 90 km/h, réduire leur vitesse entraînerait une surconsommation d'essence. Pour y remédier, il devrait modifier certaines pièces des véhicules. Coût estimé de l'opération : 6 000 euros par véhicule.