- Le Labo
   La stratégie du net
(Portail en cours de réoganisation)

facebook1234Forum sur le groupe FFMC50

twitter1234Fil d'actualité sur @ffmc50

 

A chaud :

Pourquoi la FFMC 50 n’appelle pas à manifester le 17 novembre 2018
Visiblement, depuis la diffusion de l'article sur les réseaux sociaux, il y a beaucoup plus de contestation que de lecture de l'article ... .
Pour le anti-ffmc, voici quelques articles intéressants :
https://goo.gl/wxyGg9
https://goo.gl/Z1N33A
https://goo.gl/rYdAKP

Rappel des actions à venir :

  • Le vendredi 14 aout 2019 : repas à "la maison rouge"
  • Le lundi 7 janvier 2019 : prochaine réunion bi-mensuelle (ouvert à tous)
  • Le vendredi 18 janvier 2019: Assemblée Générale FFMC 50 à 20h30, salle des Fêtes de Cherbourg (centre ville)

 

 

Tout ce qui touche la mobilité, nous concerne.
Nous sommes sur le terrain depuis plus de 35 ans et nous y serons encore et encore ....
Pourquoi la FFMC 50 n’appelle pas à manifester le 17 novembre 2018
Awacs FFMC
Page Facebook regroupant les actions de chaque antenne FFMC
Article important dans le dernier Moto Magazine : La démarche de la FFMC pour faire porter un projet de loi concernant la destination de l’argent récolté via les radars, avec un slogan : «Rendez-nous notre argent !»
(c’est long à lire!!!) Précisions, explications, pourquoi PPC ne participera pas à la journée du 17 novembre 2018.
[ Source : Jean-Marc BELOTTI, Coordinateur FFMC Paris et Petite Couronne, depuis Facebook de FFMC PPC ]
Travail d'équipe en cours
Plusieurs membres de la FFMC50 travaillent pour la réussite des premiers ERJ ( Eduction Routière de la Jeunesse) dans la région. Des informations viendront prochainement , on les posera dans la rubriques dédiée

[ Source : Ouest-France ]

JS-Motors sera, ce week-end, parmi les exposants présents à Passion-Mécanik. Son ingénieux constructeur, Jean-Pierre Rodier, fait des motos sur commande !

jean pierre construit des motos partir de rienJimmy Guiffard (à gauche) et Jean-Pierre Rodier (à droite), devant cette moto, en cours de construction, destinée à être « la vitrine de la maison ».

 

Portrait

« Je pars de rien ! De la roue arrière et de la roue avant et je trouve le moyen mettre un moteur entre les deux, rigole Jean-Pierre Rodier. Je fais le cadre, je fixe les roues et le moteur et j'assemble tout ça pour que ça roule. »

Simple comme bonjour ? Il arriverait à nous le faire croire ce constructeur... qui s'est fait tout seul. En ayant pas mal bourlingué ! Plombier-chauffagiste de formation, il a ensuite été tuyauteur, puis employé mécanicien-monteur, soudeur, tuyauteur pour assembler des chaînes de montage dans le secteur automobile, et aussi frigoriste.

 

Passion-Mécanik

Et la moto dans tout ça ? Il en était mordu et a roulé pendant neuf saisons sur les circuits du championnat de France de vitesse side-car. Au guidon de machines qu'il fabriquait déjà lui-même. À 63 ans, il continue d'inventer de nouveaux modèles. Employé « à régime léger » à l'entreprise JS-Motors, que Jimmy Guiffard, motoriste-rectifieur, a créé il y a deux ans à Brix, près de Cherbourg. Toute jeune, l'entreprise s'est déjà fait un nom dans le domaine des réglages moteurs et culasses, puis de voitures de collection et, plus récemment, avec son atelier moto. « Tout ce que les autres ne font pas ! »

« Le client arrive et dit : « Je veux une machine comme ça » » ou « On peut aussi modifier de l'existant ? » Jean-Pierre Rodier se chargera de toute façon de tout, jusqu'à ce que la machine passe dans d'autres mains pour le sablage, la peinture, les circuits électriques, etc. Sa spécialité, c'est « tout ce qui est chopper. À 90 % Harley-Davidson ».

Il travaille en ce moment sur une moto, équipée d'un moteur 250 cm3 Yamaha. Pas destinée à rouler, mais à être « la vitrine de la maison », elle sera présentée samedi et dimanche, avec un Tricke qu'amènera aussi Jimmy Guiffard à ce week-end estampillé mécanique, avec la présence d'artisans (débosseleur, mécaniciens, préparateurs), artistes (aérographe, peintres, sculpteurs, photographe), exposition de motos, voitures et camions, etc.

 

Samedi 25 et dimanche 26 juin, à partir de 10 h. DJ Party, samedi, à 21 h. Entrée, 1 € au profit de l'association Les-Petits-Mec-P2, luttant contre une maladie génétique rare. Place de Gaulle, à Torigni-sur-Vire.